La fiche de nom (mode d’emploi)

La fiche de nom récapitule les principales informations de la base de données relatives à un nom de lieu. Elle présente 7 sections :

  1. L’entrée
  2. Antériorité et source
  3. Lieux-dits
  4. Photo d’un lieu-dit portant ce nom
  5. Notice explicative
  6. Graphie occitane normalisée
  7. Notation phonétique API

1 – L’entrée

Les noms de lieux retenus comme entrées sont en caractères gras.

Les graphies relevées sont très diverses. Pour les noms retenus comme entrées dans notre dossier, nous n’avons pas pris position sur une graphie préconisée. Nous retenons la graphie la plus récente rencontrée, celle, par exemple, qui figure dans le dernier cadastre ou dans les cartes IGN à grande échelle que l’on trouve dans le commerce, quand le nom y figure. Quand la carte IGN nous a paru moins fiable, nous avons retenu le cadastre.

2 – Antériorité et source

Un même nom peut apparaître dans différentes sources à des dates diverses. La fiche de nom indique la date et la source les plus anciennes.

Voir : Les sources

3 – Lieux-dits

La section « Lieux-dits » présente :

la liste des lieux-dits relevés pour le nom (maximum présenté : 6) ;

le type du lieux-dit ; quand un nom seul est cité sans indication de type, il s’agit d’une maison ; voir : Les types de lieux-dits ;

la localisation : voir : La localisation.

4 – Une photo d’un lieu-dit désigné

5 – Notice explicative

La fiche de nom comporte une notice explicative qui présente, de façon condensée, une discussion sur la signification du nom. Dans le cas où la discussion excède la taille de cette notice, un renvoi est fait à une « grande note ». Ces notes peuvent se référer à des dictionnaires ou à des ouvrages spécialisés.

Voir : Les ouvrages utilisés

Formes graphiques utilisées dans la notice :

    • un nom de lieu en caractères gras indique une entrée dans la liste des noms de lieux ;
    • un nom ou un mot gascons cité selon une graphie relevée dans une source ou dans un ouvrage est indiqué en italiques entre guillemets simples droits ‘ ‘ : par exemple ‘gaillou‘, ‘gailhou‘ ;
    • les mots autres que le français, y compris les mots gascons sous la forme de la graphie occitane normalisée (voir ci-après), sont en caractères italiques généralement précédés du nom de la langue, par exemple : latin gattus, gallo-roman *galia, gascon galhon ; l’équivalent français est indiquée entre guillemets « », par exemple « jeune coq », « gaillard » ; un astérisque (*) précédant le mot indique une reconstitution hypothétique, généralement d’un terme de latin parlé populaire ou d’un étymon pré-roman ; un astérisque (*) suivant un mot renvoie au Glossaire de mots spécialisés. Les étymons latins sont donnés à l’accusatif, cas d’où dérive le plus souvent la forme actuelle des mots français et occitans.

6 – Graphie occitane normalisée

Le nom est proposé selon une graphie répondant à la norme occitane développée par l’association Institut d’études occitanes (I.E.O.). Ces règles graphiques sont utilisées, – parfois avec quelques libertés – pour l’enseignement officiel du gascon dans l’Éducation nationale ainsi que dans les cours privés, dans des ouvrages d’auteurs modernes, dans des articles de presse et dans la signalisation topographique.

Pour les noms composés, la graphie s’inspire de la Charte de toponymie de l’Institut géographique national (I.G.N) et des Préconisations de l’association Conseil de la langue occitane (2007, chapitre 11, L’orthographe des mots composés).

Voir : Comment lire la graphie normalisée appliquée au gascon dialectal de Soustons

7 – Notation phonétique API

Cette notation vise à restituer au plus près la prononciation du nom dans la chaîne parlée du gascon local, exempte de toute adultération. La notation est celle de l’Alphabet phonétique international (API). Soustons se situe dans la zone dite du « parler noir » dont la principale caractéristique est la fermeture du e. La correspondance entre la graphie occitane normalisée et sa prononciation dans le parler local notée selon l’Alphabet phonétique international, figure dans la note Comment lire la graphie occitane normalisée appliquée au gascon dialectal de Soustons.

Voir : Comment lire la graphie normalisée appliquée au gascon dialectal de Soustons

 

Retourner à : Mode d’emploi

Retourner à : Accueil


Comments are closed.